Chauffage

quel vmc simple flux choisir

De l’air de haute qualité dans un logement, qui n’en rêve pas ? D’ailleurs, un air sain reste bénéfique non seulement pour le bien-être, mais surtout pour la santé. Pour cela, une VMC ou la Ventilation Mécanique Contrôlée joue un rôle important. Il s’agit d’un dispositif incontournable qui garantit le renouvellement de l’air d’une habitation. Pourtant, cet équipement se décline en de nombreux modèles, ce qui ne facilite pas le choix. Pour faire bon choix, découvrez sur ce présent guide nos conseils pour trouver la VMC simple flux qu’il vous faut.

Pourquoi opter pour un VMC simple flux ?

Si la VMC est actuellement très prisé c’est que cet équipement dispose de nombreux avantages indéniables. Pour commencer, comme vous le savez sans doute déjà, l’air à l’intérieur d’une habitation est aussi pollué que celui de l’extérieur. Bien évidement, cette pollution de l’air est due aux différents polluants émis par de produits de consommation courante comme les produits d’entretien, mobilier, peintures, vernis, etc. De ce fait, le renouvèlement de l’air de notre intérieur reste donc capital. D’où réside le grand intérêt de la VMC. Bien évidemment, le renouvèlement de l’air peut simplement se faire par ouverture de fenêtres ou de bas de portes, mais la VMC reste la meilleure solution.

Il est à savoir qu’un VCM se décline en de nombreux modèles. Il y a les VCM simple flux autoréglables ou hygroréglables ainsi que les modèles double flux.

Comment trouver sa VCM simple flux ?

Comme évoqué plus haut a VCM simple flux peut être autoréglable ou hygroréglable. Le premier type est connu pour assurer un renouvellement d’air constant dans la maison. Celui-ci est à opter si vous ne disposez qu’un petit budget dont l’habitation est très peu humide. Pourtant, ce type ne vous permet pas de réaliser des économies à long terme étant donné que la consommation de l’électricité reste en continu.

Quant au 2e type, les débits d’air varient selon le taux d’humidité du logement. Il se décline en 2 modèles : une VCM A et VCM B. Pour le modèle A, seules les bouches d’extraction sont hygroréglables. En effet, celles-ci s’agrandissent ou se rétrécissent automatiquement en fonction du taux d’humidité de la pièce. Quant à la VCM B, les bouches ainsi que les entrées d’air sont toutes deux hygroréglables. Ceci est à recommander pour profiter d’un haut niveau de confort pour les utilisateurs qui ressentent moins de brassage d’air au niveau des fenêtres. La VCM hygroréglable se destine pour ceux qui souhaitent réaliser d’importantes économies d’énergies, et ce, sur le long terme. Son seul bémol se réside sur le fait qu’il est beaucoup plus onéreux que la VCM simple flux classique.

Des solutions qui s’adaptent aux besoins de votre habitation

Le grand atout d’un VCM simple flux se trouve dans le fait qu’un unique réseau de gaines dans le logement suffit. Le choix de cet équipement doit entièrement reposer sur le besoin de votre logement. Sachez qu’une VCM trouve facilement place dans une maison individuelle qu’en résidence collective. Où une installation discrète reste impossible.