Général

Quel est l’impact du terrain dans un budget de construction ?

Un projet de construction ne doit pas se faire à la légère, notamment sur le plan du budget, et il est essentiel de bien se préparer sur ce plan pour éviter de devoir faire face à des imprévus divers. En outre, il est essentiel de bien avoir un budget prévoyant, notamment en ce qui concerne l’acquisition du terrain sur lequel on construira le bâtiment.

La question du terrain

Acquérir un terrain pour votre bâtiment est la première chose dont vous devrez vous charger pour votre projet d’immobilier, et c’est dont le premier élément pour lequel vous allez dépenser de l’argent. En outre, il y a l’acquisition du terrain lui-même, et les différents frais qui se rapporteront à celui-ci plus tard. Une tradition en ce qui concerne les projets immobiliers consiste à faire en sorte de concevoir le budget pour que celui-ci soit un peu au dessus des prévisions initiales, afin d’assurer de ne pas être pris au dépourvu par des couts supplémentaires de dernière minute.

Un des éléments qui vient influencer sur le cout d’acquisition d’un terrain est l’emplacement géographique de celui-ci. Certaines zones sont plus onéreuses que d’autres, mais cela peut s’expliquer par la popularité des biens immobiliers dans ces zones. On peut par exemple évoquer les emplacements qui sont considérés comme des zones tendues, qui sont des parties du pays qui attirent une grande portion de la population en général, et où faire un investissement immobilier est plus que rentable.

Quels sont les frais à prévoir ?

Les premiers frais à mentionner sont les frais de notaire, et la hauteur de ceux-ci peut varier au fil des années .Par exemple, en 2015, il était question de 5,79% du prix d’un bien en ce qui concerne les droits d’enregistrement, 0,1% pour les frais de publications et aux alentours de 1000 euros pour ce qui concerne les frais de débours, les copies, etc. Il y a aussi les frais de raccordement et de viabilisation, qui sont une nécessité pour que votre maison puisse bénéficier de services simples comme l’eau et l’électricité.

Pour ce type de service, il faut prévoir aux environs de 5000 et 15 000 euros, mais chaque cas diffère, donc le mieux est de faire faire une étude de votre cas pour connaitre la hauteur des dépenses à faire sur ce plan. Il peut aussi y avoir des couts non révélés, comme ceux qui se rapportent à des travaux à faire sur un terrain en pente, et qui nécessite des couts plus chers pour ce qui est des fondations, ou bien la nécessité de déboiser une partie de celui-ci.

Comment bien faire son budget ?

Pour avoir l’assurance de réussir le budget de votre projet immobilier, la meilleure chose à faire est de vous faire assister par un professionnel qui soit en mesure de vous donner les meilleurs conseils possibles sur ce plan. En effet, celui-ci possèdera l’expertise nécessaire pour vous permettre de préparer au mieux ce type de dépenses. Parmi les conseils qu’il pourra vous donner, on peut évoquer le fait de prévoir environ 15% de plus des couts initiaux, pour être bien préparés.