Chauffage

Installer ma pompe à chaleur

Avant de l’avoir essayé, j’ai toujours pensé qu’installer une pompe à chaleur est un travail difficile. Eh oui, elle peut représenter quelques difficultés si on n’est pas habitué. En revanche, en suivant les étapes d’installation et les conseils que je vais vous détailler dans cet article, le travail peut devenir comme un jeu d’enfant.

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Avant de vous citer les étapes à suivre pour l’installation d’une pompe à chaleur, j’aimerais bien vous parler d’abord du fonctionnement de la pompe à chaleur. Cela vous aidera bien sûr, à comprendre son fonctionnement, mais le plus important, cela facilite son installation.

Bref, une pompe à chaleur est un système de chauffage qui fonctionne en utilisant les calories présentes dans l’air ou dans l’eau. Plus concrètement, via un fluide réfrigérant, la pompe à chaleur capte les énergies gratuites présentes dans la nature. Le liquide frigorigène sera ensuite conduit vers un évaporateur se trouvant à l’extérieur de l’habitation et il absorbera la chaleur de l’environnement, ce qui permet au condenseur de transmettre de la chaleur à l’installation de chauffage.

En effet, une fois le point d’ébullition à basse pression atteint par le liquide réfrigérant, il s’évapore. La vapeur produite sera ultérieurement comprimée par un compresseur, jusqu’à ce qu’elle atteigne une température supérieur à l’air ou à l’eau de l’installation de chauffage central. À ce moment, la vapeur sera transférée dans le condenseur.

L’installation d’une pompe à chaleur air-eau

Sur le marché, il existe deux types de pompe à chaleur, notamment la pompe à chaleur air-eau et la pompe à chaleur air-air. Elles permettent toutes de réchauffer une maison, par contre, elles s’installent toutes les deux de façon différente.

Pendant l’installation d’une pompe à chaleur air-eau, l’installateur doit mettre en place une unité extérieure, une unité intérieure et un circuit de fluide frigorigène.

L’unité extérieure doit être posée dans votre jardin ou dans votre cour. Tandis que l’unité intérieure est à connecter à votre circuit de chauffage central. Elle est idéalement installée à proximité de votre chaudière, cela permet de faciliter la connexion sur le circuit de chauffage. Enfin, le circuit de fluide frigorigène est utile pour faire circuler la chaleur entre les deux unités.

L’installation d’une pompe à chaleur air-air

Pour l’installation d’une pompe à chaleur air-air, c’est une unité extérieure, des unités intérieures et des ventilo-convecteurs qu’il faut mettre en place. À cet effet, vous devez mettrez à votre disposition un espace extérieur suffisant, cela peut être un jardin, une cour ou un balcon assez grand. Cet espace est indispensable pour la mise en place de l’unité extérieure.

À part cet espace extérieur, vous devez également prévoir un emplacement pour les unités intérieures tout en pensant à l’emplacement des ventilo-convecteurs. Ces derniers se placent souvent comme des climatiseurs, c’est-à-dire, au-dessus des portes des différentes pièces à vivre.

À savoir : une pompe à chaleur air-air est un dispositif bruyant. Il faut de ce fait éviter une installation de l’unité extérieure qui se trouve à proximité du voisinage. Cela risque de déranger leur quiétude.